CALYPSO ROSE

Calypso Rose, proclamée reine du calypso en 1972, n’a pas volé son titre. À 78 ans, plus combative que jamais (elle a vaincu un cancer et deux infarctus) elle est encore la porte-parole de ce style originaire de Trinité-et-Tobago, jadis réservé uniquement à la gent masculine. Tout un emblème qui fait de Calypso Rose une figure contemporaine de la lutte pour le droit des femmes.  Dans son nouvel album, la diva de Tobago revient sur les références qui ont bercé sa carrière musicale et sa vie. Nat King Cole, Aretha Franklin, The Melodians, Angélique Kidjo : tous, américains, jamaïcains, béninoise, ont nourri la ligne de conduite qu’elle respecte depuis ses débuts dans les années 1960 : le mariage de la musique noire et du combat social.